Même si la pratique du running en période de confinement est plus restreinte, la course à pied demeure un mode d’entraînement essentiel. Je vous propose une solution appropriée avec l’application running de Nike.

Le running, un sport praticable par tous

Avec une paire de chaussures adaptées, le running est à la portée de toutes les générations de tous les niveaux. Il est même possible de l’exercer lors des moments de villégiature.

Le running est idéal pour profiter du renforcement musculaire. D’ailleurs, ce sport ne demande aucune exigence en termes de terrain d’exercice.

Il est possible de le pratiquer loin des autres coureurs en mode solo, même dans un espace limité pourvu qu’on soit à l’extérieur.

Les enjeux de l’application Nike Training Club

Il s’agit d’une solution gratuite et compatible à la fois sur Android et iOS. L’application autorise les entraînements sans distinction de lieu ni équipement obligatoire.

Elle totalise 190 trainings possibles. Leur durée varie entre 15 et 45 minutes.

Elle s’adresse aussi bien aux novices, aux sportifs réguliers et aux athlètes.

Les apports de l’autre application Nike Run Club

Pour cette fois, l’appli est consacrée au running. La globalité des séances d’entraînement est disponible dans l’historique.

Cela porte aussi bien sur les fractionnés, les sorties longues et les exercices de renforcement musculaire. Les semaines profitent des régulations.

Les séances sont programmables avec des notifications à la clé. Il est possible de prévoir deux séances de renforcement musculaire par semaine, en plus des sorties running.

Le running propre au Nike Training Club

Ponctuellement, 4 grandes catégories de séance proposent plusieurs options. Il faut inclure le cardio et le hit pour le renforcement musculaire.

Ces séances facilitent la préparation à la pratique du run. Les exercices intègrent les fentes sautées, les mountain climbers, les pompes.

Pour sa part, le yoga est un complément nécessaire. Les postures à retenir concernent le chien tête en bas, la posture du pigeon, la posture du guerrier.

Le gainage va mettre en avant les abdos crunch, les flexions inversées ou alternées. Les mouvements de course vont solliciter plusieurs exercices plus techniques.

Cela va privilégier l’efficacité. Il faut compter sur les bird dogs, le runner touches, l’ouverture de hanche.

Tous ces exercices  sont faciles à exécuter chez soi. A l’aide d’un tapis de gym, le salon peut prendre un air de salle de sport improvisé.

L’application autorise l’initiation de critères préférentiels comme le travail au poids du corps, les séances d’entraînements hebdomadaires ainsi que le niveau atteint par le pratiquant.

Crédit Photo : ouest-france.fr & runningmania.net

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *