Si vous avez adopté le régime végétarien, je vous livre les conseils pour faire du sport sans faillir.

Le régime végétarien et ses règles

Ce mode alimentaire proscrit la chair animale. Les végétariens apprécient les produits provenant des animaux comme les œufs, le lait ainsi que ses variantes.

Les principes reposent sur la consommation de produits céréaliers, de légumes secs et de pommes de terre pour l’essentiel des repas. Les produits céréaliers incluent le pain, les pâtes, le riz, la semoule.

Il faut aussi sur le blé, le boulgour, le quinoa, etc. Ces produits sont consommés idéalement sous leur forme complète ou bis.

Les légumes secs ou légumineuses intègrent les haricots blancs et rouges. Il faut citer aussi les flageolets, les pois cassés, les pois chiches.

Il ne faut pas oublier les lentilles, le soja ainsi que ses dérivés.

La quantité à privilégier

5 portions journalières de fruits et de légumes sont recommandées. Les produits laitiers sont de 3 portions au quotidien.

Parallèlement, il convient de limiter au maximum les mets trop gras, trop sucrés ou trop salés. La femme enceinte ou allaitante doit demander l’avis d’un médecin avant d’entamer ce mode alimentaire.

Les aliments disponibles pour les sportifs

Les efforts physiques doivent être combinés à des protéines. Les protéines favorisent la récupération qui suit l’effort.

De plus, ils sont d’excellents réparateurs musculaires. Les protéines provenant des produits laitiers sont à prioriser.

En outre, les protéines végétales sont apportées par les légumes secs, les produits céréaliers. Il ne fait pas négliger les fruits secs et les oléagineux.

Ces différentes protéines sont des reconstituants incontournables des réserves d’énergie nécessaires à tout effort physique. Les acides aminés nécessaires comme la lysine sont pourvus par les céréales.

Les acides aminés soufres sont issus des légumineuses.

Les associations à respecter

Les combinaisons appréciées impliquent les céréales avec des légumes et des légumineuses. Une autre association porte sur les céréales accompagnées de légumes et de fruits secs ou d’oléagineux.

Citons l’exemple concret du riz aux haricots rouges et aux tomates. A moins d’opter pour le boulgour / pois chiches avec des courgettes.

Ne manquez pas la semoule de couscous avec des amandes et des carottes ou les pâtes / petits pois et sauce tomate. Quant aux compléments protéinés, ils ne sont pas  prohibés.

Toutefois, il faut veiller à un dosage strict. 2 g de protéines en poudre par kg au quotidien sont suffisants.

Il faut boire beaucoup dans ce cas. Découvrez d’autres thèmes intéressants ici.

Crédit Photo : mgc-prevention.fr & barbanews.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *