Je vous propose un mouvement de base performant pour modeler les cuisses et les fessiers. Effectuez les fentes ou lunges en salle ou chez soi permet d’obtenir d’excellents résultats.

Les groupes musculaires cibles

Les fentes constituent un exercice poly-articulaire pour faire travailler les muscles des cuisses et des fessiers. En outre, les variantes autorisent, suivant l’amplitude, le travail de la partie antérieure ou postérieure de la cuisse.

Les fentes sont similaires aux effets procurés par les squats.

La bonne exécution des fentes

Il faut veiller à contrôler la position du dos et l’angle au niveau des genoux au cours de la flexion. En fait, le bon mouvement revient à faire un pas sur une vaste amplitude.

Ensuite, il faut descendre pour décrire un angle droit à l’aide de genou. Par la suite, il suffit de remonter vers la position de départ.

La réalisation des fentes est possible uniquement avec le poids du corps ou à l’aide d’une barre sur les épaules. Il est également permis de mettre des haltères de chaque côté des hanches ou avec un cadre guidé.

Les nombreuses variantes des fentes

Il faut citer la fente avant dynamique, la fente avant statique. Il ne faut pas omettre la fente avant avec déplacement, la fente arrière dynamique et la fente latérale dynamique.

Les recommandations à suivre

Dans tous les cas, le buste doit rester bien droit avec l’appui du gainage de la sangle abdominale. Lorsque le genou est fléchi, il doit toujours respecter l’angle à 90°.

Les fentes ne conviennent pas aux individus aux genoux fragiles. Avant la pratique des fentes avec des charges, il est préférable de tester l’exercice avec le poids du corps pour maîtriser la technique et proscrire les blessures.

Le côté complet des fentes

Hormis un renforcement ciblé des muscles du devant de la cuisse et de donner de la fermeté aux fessiers, les fentes permettent aussi de faire travailler les ischio-jambiers. En fait, des jambes plus écartées augmentent la sollicitation de ces divers muscles.

A contrario, l’écartement moindre facilite le travail des quadriceps. Ainsi, la réalisation performante des fentes demande un excellent gainage des muscles abdominaux et lombaires, au niveau du bas du dos.

C’est surtout le cas avec des charges. Comme chaque jambe agit de façon autonome, les fentes sont conseillées pour un meilleur équilibre de la masse musculaire entre jambe droite et gauche.

Plus prisée, la fente avant raffermit les fessiers et promet des jambes galbées. Retrouvez d’autres options ici.

Crédit Photo : madame.lefigaro.fr & youtube.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *