Pour le bien être des salariés, le sport en entreprise gagne du terrain. Je vous invite à en savoir plus.

Les enjeux du sport en entreprise

D’après l’OMS, les employeurs doivent s’assurer de la bonne santé de leurs collaborateurs. Cela passe par la pratique régulière d’une activité physique.

Les résultats sont encourageants. Il faut citer un absentéisme moindre du fait de la dépression.

Par ailleurs, une sédentarité moins forte réduit les troubles musculo-squelettiques et l’exposition au stress. Un allongement de la durée de la carrière professionnelle provoque une augmentation des maladies cardio-vasculaires et de l’hypertension.

En outre, des restrictions personnelles empêchent certains salariés de s’adonner au sport. Afin de faciliter l’accès au sport, l’entreprise doit miser sur des aménagements de locaux et dénicher des solutions adaptées.

Les apports du sport en entreprise

Pour l’employeur, les salariés profitent d’un bien-être certain. Cela est dû à une meilleure gestion du stress, une bonne qualité du sommeil, un dynamisme décuplé.

Ainsi, l’entreprise bénéficie de salariés motivés, efficaces et plus productifs. La mise en place revient aux DRH au niveau de la stratégie RSE ou Responsabilité Sociale des Entreprises.

Les DRH servent de relais aux messages des pouvoirs publics. En effet, il s’agit de pratiquer un ou plusieurs disciplines sportives.

En outre, il convient de passer par un régime alimentaire garantissant une santé et un bien-être optimal. Le but est d’obtenir l’accord de tous au niveau des options proposées en interne.

Les différents types de sport en entreprise

Les évènements internes peuvent porter sur des matches de foot, de basket. Il peut également s’agir de tournois de tennis, de ping-pong.

Le mise en œuvre d’espaces dédiés est une solution à long terme. Il faut traiter de salles de jeux ou de lieux de détente qui conjuguent sport et travail.

Les salles peuvent accueillir un baby-foot, un billard. L’accès à des installations au sein de l’infrastructure peut être étudié dans le cadre de programmes indépendants pour les petites entités.

Il faut passer par des coaches sportifs pour petits groupes. Les inscriptions à des courses constituent une alternative.

En parallèle, des conseils en nutrition peuvent être dispensés. Les choix peuvent porter sur des cours de yoga, de fitness, de streching.  La boxe et le renforcement musculaire peuvent être inclus dans les programmes.

Les cours de sport en questions

En dehors du lieu de travail, le cadre est totalement inédit. Il s’agit de pratiquer le team building pour favoriser l’esprit d’équipe.

Les compétitions entre plusieurs entreprises sont les bienvenues. Les perspectives peuvent concerner les membres des groupes des salariés à l’Internationale qui participent à des compétitions de large envergure.

Retrouvez d’autres horizons ici.

Crédit Photo : mavieensport.com & mieux-lemag.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *