Mincir demande des efforts courts et intenses. Je vous propose la combinaison de plusieurs sports afin de tirer le maximum de bénéfices.

Les combos possibles avec le running

La course à pied ou running vise l’endurance en profondeur. Il faut respecter une certaine fréquence cardiaque.

Certes, le running permet de  puiser dans les stocks de graisse du corps. Toutefois, cela ne suffit pas pour mincir.

Il faut privilégier le circuit-training full body. Il s’agit d’enchaîner rapidement 10 exercices qui sollicitent l’ensemble des groupes musculaires.

Dans ce cas, il faut miser le run avec la corde à sauter et le gainage. Le cardio est conjugué avec davantage de renforcement.

Les bienfaits de la boxe

La pratique régulière de la boxe permet d’affiner la silhouette et de la tonifier. Hormis l’apport essentiel de la corde à sauter pour la perte de calories et du gainage pour les abdos, il faut également ajouter le shadow.

Cela consiste à donner des coups de pieds dans le vide.

En plus de travailler les jambes, les fessiers et les cuisses gagnent en tonicité. Le cardio et le renfo sont obtenus avec la corde et la planche.

La pratique de la boxe peut se faire en salle contre un punching-ball, au niveau d’une séance de boxe traditionnelle. Il est possible d’opter également pour le body combat, le body pump ou le cardio boxing.

La préparation de la séance de boxe

S’il est possible de travailler avec un partenaire, un participant met les gants de boxe et l’autre tient le pao ou bouclier. Ensuite, les deux partenaires font du gainage ou de la corde à sauter ensemble.

Pour un entraînement en solo, il faut des haltères de 500 g à 1 kg. Sinon une partie de gants lestés est suffisant.

La tonification demande des frappes dans le vide pour un travail efficace des épaules et des bras. Il faut terminer par du shetching, à raison de 5 à 10 minutes.

Le running en endurance fondamentale

Il faut adopter un rythme ou zone d’entraînement qui accélère l’oxydation des lipides. Le run en endurance fondamentale nécessité le calcul de la fréquence cardiaque maximale.

Il suffit de soustraire 226 de son âge. Ensuite, il faut prendre 70 % du chiffre obtenu.

La zone recherchée correspond à celle du confort. Cela permet de maintenir l’effort plus longtemps.

La fatigue demeure musculaire mais le souffle n’est pas altéré.

Le cas du circuit training

Il faut faire appel au total body et au rythme intensif. En fait, cela revient à enchaîner plusieurs fois une série de plusieurs exercices.

Il faut alterner cardio et renfo. L’intensité permet de brûler des calories longtemps après l’effort.

En effet, le métabolisme de base est stimulé. Le corps plus musclé consomme davantage de calories même au repos.

Ainsi, la silhouette est tout en harmonie, allongée et ultra-tonique. Retrouvez d’autres infos ici.

Crédit Photo : mensjournal.com & beautysane-mag.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.