Le VTT, c’est beaucoup de choses. C’est un bourdonnement chargé d’adrénaline dans vos oreilles alors que vous réussissez cette sauvegarde miraculeuse d’une catastrophe imminente. C’est un sport olympique pleinement reconnu et un programme de sensibilisation à l’environnement à la base.

C’est la beauté sereine d’un coucher de soleil spectaculaire au sommet d’une vue magnifique. C’est le frisson de faire des virages parfaits à travers une forêt sous la pluie. C’est à parts égales la demande cardiovasculaire, la force musculaire, la méditation et l’exaltation.

Si vous voulez vivre une telle expérience, vous pourrez découvrir ci-dessous quelques exercices à réaliser pour progresser en VTT.

Les exercices pour le haut du corps

Les différences de style et de technique entre la descente et la montée signifient que chacun impose des exigences uniques aux systèmes physiologiques du corps. Ces dernières années, la valeur de la musculation en VTT est devenue plus clairement acceptée et est préconisée par presque tous les entraîneurs.

Le travail du haut du corps est souvent négligé par les cyclistes en herbe. « Pourquoi s’embêter ? J’utilise déjà mes jambes pour rouler », est un axiome courant du cycliste débutant. Pourtant, la force du haut du corps est particulièrement importante en VTT.

Les bras et les épaules sont très demandés lors de la négociation des obstacles et doivent avoir la force nécessaire pour éviter des erreurs coûteuses.

Cela est particulièrement vrai en fin de course lorsque la fatigue joue un rôle accru dans la prise de décision. De plus, la force du corps est vitale pour déplacer le vélo.

Les exercices spécifiques pour s’améliorer comprennent le travail des épaules, les bras, la poitrine, les abdominaux et les bas du dos.

Le bas du corps

Quadriceps immenses et ciselés. Les ischio-jambiers sont tendus par la tension. Des mollets façonnés par une longue heure en selle. Ce sont les outils du cycliste.

Chaque personne, quel que soit son âge ou ses capacités, doit compter sur les jambes pour créer la force qui fait tourner les pédales. La meilleure manière de développer les jambes des cyclistes est de rouler. La musculation est le meilleur moyen de conditionner ses muscles. Les squats aident aussi à développer le noyau de force nécessaire pour faire du VTT.

Les fentes et tout autre exercice multi-articulaire sont aussi fortement recommandés. Les extensions et les boucles sont utiles pour affiner la force et l’endurance. Par ailleurs, vous pouvez aussi faire un travail de musculation efficace sur le vélo.

En général, cela implique de conduire avec un engrenage important à très bas régime pendant de courtes périodes. Décider quand soulever des poids est aussi important que ce qu’il faut soulever. De nombreux cyclistes peuvent suivre un cycle d’entraînement de 3 à 4 jours par semaine de conditionnement du corps.

Après des séances d’entraînement intense, il est important de savoir la valeur des périodes de récupération et de repos. Il faut être conscient de ses limites. Ainsi, vous devriez prendre du temps pour vous reposer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *