Se remettre au sport demande une bonne prise en main de son mode alimentaire. Je vous livre quelques astuces à ce sujet.

Les conseils efficaces

L’alimentation doit être suffisamment énergétique. Sinon, les carences installées entraînent de la fatigue et un manque de motivation.

Manger équilibré est essentiel pour renforcer les défenses immunitaires, surtout quand la saison froide survient.

Il vaut mieux limiter le superflu comme l’alcool, les sucreries, le pain blanc, les plats industriels, la graisse animale en excès. Il ne faut pas boire trop de café et de thé.

 Ces breuvages limitent l’absorption du fer reconnu pour ses propriétés antifatigue.

Les apports des bons nutriments

Il s’agit des fruits et légumes frais remplis de vitamines, d’antioxydants. Ces aliments regorgent d’énergie et sont des protecteurs efficaces de l’organisme.

Il ne faut pas oublier les bonnes protéines animales utiles provenant des œufs, de la volaille et du poisson. En effet, le poisson gras est reconnu pour l’entretien de la masse musculaire.

Quant aux glucides complexes, ils concernent les lentilles, le riz, le quinoa pour assurer une énergie durable. Les acides gras essentiels sont issus de l’huile de colza, de l’huile de noix.

Ces derniers sont dotés de propriétés anti-inflammatoires et énergétiques. Quant à l’huile d’olive, c’est un protecteur cardiovasculaire performant doté de vitamine E.

En ce qui concerne les produits laitiers, il faut consommer du lait, du yaourt, du fromage blanc. Ces produits sont riches en calcium.

Les protéines permettent la restauration rapide des fibres musculaires après l’effort.

Le bon côté de l’hydratation

La perte hydrique est importante face à la pratique du sport. En effet, le manque d’hydratation peut causer des troubles du rythme cardiaque, diminuer à la fois la force musculaire, l’endurance et la concentration.

De plus, les crampes sont  plus fréquentes tout comme les risques de claquage et de tendinite. Il est conseillé de boire 1,5 litre d’eau à répartir tout au long de la journée.

Pour diversifier un peu, boire du thé vert est recommandé car cette boisson anti-oxydante ne freine pas l’absorption du fer par l’organisme.

Les repas énergisants en question

Il faut nourrir la masse maigre. Il faut éviter de sauter des repas.

Avec trois repas par jour, il suffit de bien mastiquer pour éviter l’absorption de calories superflues qui stressent inutilement le corps. L’intestin crispé est facteur de troubles digestifs et réduit l’élimination des toxines.

Le matin, il faut privilégier le muesli. A midi, le repas contient des protéines maigres, des légumes et de féculents à IG bas.

Le soir, il faut consommer de la viande blanche ou une soupe de légumes. Retrouvez davantage de thèmes ici.

Crédit Photo : dietetique-pour-le-bien-etre-et-la-performance.over-blog.com & toolyon.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.