Longtemps décrié comme un vecteur de cholestérol, l’œuf est souvent écarté des régimes pour sportif. Je vous recommande une approche différente avec le régime aux œufs.

Des preuves d’une étude scientifique

Une étude scientifique de l’American Journal of Clinical Nutrition a confirmé la non corrélation entre la consommation d’œufs et les risques cardio-vasculaires. En outre, les protéines contenues dans les œufs permettent la prévention de la fonte musculaire auprès des sportifs.

Si on fait des entraînements intensifs, les protéines des œufs conservent la masse musculaire car l’œuf contient 8 acides aminés majeurs pour le corps. Pour en apprendre plus, consultez ceci.

Les apports proposés dans un régime aux œufs

Les apports d’un œuf apportent équilibre et diversité. En effet, un œuf de 60 g rapporte 50 g de part comestible.

De plus, l’œuf est riche en protides et en vitamines A, D, B et E. En outre, le blanc d’œuf liquide ne contient que les nutriments essentiels à la masse musculaire pour le développement ou le séchage.

Pour autant, cet élément de l’œuf n’est pas calorique. Pour sa part, le jaune d’œuf comprend 215 mg de cholestérol sans danger pour la santé.

De plus, le jaune d’œuf inclut des oméga 3.

Le mode d’alimentation préconisé pour un régime aux œufs

On peut entamer ce régime en remplaçant la tartine à la confiture classique par des œufs brouillés. Il faut veiller à incorporer des légumes à chaque repas.

Ainsi, les œufs brouillés aux haricots verts constituent un excellent compromis. On peut relever le goût en ajoutant une pincée de curry pourvu en vitamine E.

Les associations d’aliments recommandés avec un régime aux œufs

Il faut penser essentiellement à la variété pour une meilleure assimilation. On peut ajouter du blanc de poulet avec les œufs.

Cela procure une réelle sensation de satiété afin de proscrire le grignotage. Comme ce type de régime ne doit pas excéder 2 semaines, il ne produit que 800 à 1 000 Kcal par jour contre 2 000 Kcal pour une alimentation normale.

Le mode de cuisson inclut des œufs durs, des œufs au plat, des œufs brouillés, des œufs au gaufrier, entre autres. On associe ces œufs avec des légumes cuits à la vapeur, de la volaille comme du poulet ou de dinde ainsi que du poisson.

En parallèle, il faut boire suffisamment d’eau et manger des agrumes pour favoriser l’élimination des toxines. Durant ce court régime, on bannit les féculents, les légumes secs, les matières grasses, les laitages, l’alcool et le sucre.

Trouvez plus d’idée en lisant ce sujet.

Crédit Photo : fr.newsner.com & potins.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *