Je vais vous en dire davantage sur l’association sport et régime hypocalorique. Même si cette tendance est très pratiquée actuellement, elle est soumise à de nombreuses réserves chez les scientifiques.

Les contraintes de l’association sport et régime hypocalorique

Elles portent sur 3 points principaux. La création de carences, une perte de poids non durable et la difficulté à concilier sport et activité durable.

Au niveau de la perte de poids, le maintien repose sur la progression et la routine. Certes, la période de privation entraîne une perte de masse musculaire et une baisse du métabolisme.

En effet, le corps fonctionne avec peu d’énergie. Néanmoins, le retour à l’alimentation normale risque de stocker davantage l’énergie sans faire usage des apports en énergie, d’où une reprise de poids avec effet yo-yo.

Pour en savoir plus, lisez ce sujet.

Les difficultés pour la pratique du sport

En cas de restriction calorique, on génère des carences en nutriments. Pourtant, les carences en nutriments entraînent de nombreuses réactions sur l’organisme.

En fait, les carences provoquent des troubles souvent graves. En outre, le manque d’énergie rend compliqué toute séance sportive.

Les risques liés à un régime hypocalorique peuvent aboutir à des effets dévastateurs sur l’organisme. Cela porte essentiellement sur les os, le cœur, les muscles, les reins, le foie et des troubles psychologiques.

Enfin, un régime hypocalorique cause des perturbations hormonales et une perte de masse osseuse chez la femme.

La meilleure manière d’agir pour perdre quelques kilos superflus

Il est préférable d’éviter les régimes trop stricts. Pour perdre des kilos superflus, les actions à long terme demeurent efficaces.

Il suffit de pratiquer le sport avec une intensité modérée. Il faut se muscler tout en augmentant son métabolisme et en brûlant des graisses au repos.

En outre, on veille à manger équilibré tout en optant pour des glucides et à diminuer l’IG. On retient la phase de sèche en éliminant un peu de gras de manière progressive.

Le régime adapté au sportif

Pour optimiser son potentiel et s’entraîner de manière intensive afin de mieux récupérer, l’athlète doit se nourrir suivant ses besoins. Il doit disposer d’apports en nutriments et en énergie suffisants pour la couverture de la dépense journalière.

On opte pour des aliments sains, de qualité ainsi que les macronutriments. Il s’agit de protéines, de glucides et de lipides en bon équilibre diététique.

Enfin, il faut s’hydrater régulièrement. Pensez à lire ce sujet
pour découvrir l’essentiel sur ce thème.

Crédit Photo : bupeo.fr & doctissimo.fr

J’aime le sport, c’est devenu mon hobby, ma passion, ma vie en quelque sorte. Je suis heureux tous les jours de pouvoir en faire profiter mes élèves durant mes séances de coaching et sur ce blog 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *