Même si le bio est devenu tendance depuis plusieurs années, il est aussi conseillé pour les pratiquants du sport. Je vous livre l’essentiel à retenir à ce sujet.

Rappel sur la définition du bio

Le bio est une forme d’alimentation basée sur des produits non contaminés par les intrants chimiques. Par ailleurs, l’éthique bio est une démarche de conscience au niveau de la société.

Pour une consommation plus équitable, le gaspillage est prohibé. La nature et l’homme bénéficient d’un réel respect.

Manger bio et équilibrée

L’équilibre est le mot d’ordre du sportif. En effet, manger bio ne signifie pas nécessairement consommer de façon équilibrée.

Comme pour l’alimentation classique, il faut opter pour des légumes frais uniquement de saison. Idem pour le choix des fruits.

Il ne faut pas cuisiner la nourriture trop longtemps après l’achat. Par ailleurs, il vaut mieux utiliser des huiles de première pression à froid ainsi que des aliments non raffinés.

Cela porte surtout sur le sel, le sucre, les céréales, le pain et les féculents. Il convient de manger fréquemment des légumineuses comme les lentilles, les haricotes secs, les pois cassés.

Il faut bien s’hydrater. Il faut réduire la consommation de viandes, de sucres rapides et de graisses.

L’apport de l’alimentation bio

Chez le sportif, le bio intègre davantage de matière sèche. De plus, la teneur en antioxydants est plus élevée.

Cela concerne les anthocyanes, les polyphénols et les flavonoïdes, les tannins. La source de protéines animales repose sur les acides gras polyinsaturés.

Les produits laitiers bio contiennent un taux supérieur d’Oméga 3.

Manger bio et économique

Le coût des aliments bio constitue souvent un frein à l’achat. Il est préférable d’adhérer à des associations bio ou de profiter de l’achat du panier bio de la semaine.

Ainsi, les produits de première nécessité sont achetés dans les rayons ou les boutiques bio. Cela implique l’huile, le beurre, les œufs.

Plusieurs boutiques pratiquent la vente du panier bio de la semaine. C’est un concept d’un bon rapport qualité prix surtout pour acquérir les fruits et les légumes.

Quelques exemples d’aliments phares bio

La patate douce est un excellent compromis car elle contient du fer. Le chou kale connait une densité nutritionnelle élevée avec un apport calorique faible.

Il vaut mieux consommer de la viande blanche comme l’escalope de poulet ou l’escalope de dinde. Les poissons recommandés sont le colin d’Alaska ou le saumon.

En effet, les protéines maigres favorisent une assimilation rapide et durable. Les compléments alimentaires naturels incluent le lin pour une meilleure oxygénation du sang.

La spiruline est une option ainsi que l’acérola pour la vitamine C et les défenses immunitaires. Le ginseng améliore la résistance.

Découvrez d’autres conseils ici.

Crédit Photo : ecommercemag.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.