Pour ce jour, je vais aborder un sujet qui va certainement servir aux coureurs. Je vais parler de la nutrition d’un runner avant et après une course ou une compétition officielle.

Qu’est-ce qu’un coureur doit consommer avant d’effectuer une course ?

Avant une compétition ou précédant une course officielle, le coureur doit bien se préparer physiquement. Entre autres, il doit accorder de l’importance à son alimentation.

Pour être performant lors de la course, il faut bien se préparer, et cela, plusieurs semaines à l’avance. Pour réussir à bien s’alimenter, pensez donc à gérer son alimentation au minimum deux semaines avant le grand jour.

Ainsi, vous pourriez accorder du temps à votre corps afin qu’il puisse assimiler les changements nutritionnels que vous avez adoptés.

En prenant ce laps de temps, vous pourriez être certains de ne pas brusquer votre corps

Pour bien vous préparer, vous devez assimiler un peu plus de glucides que d’habitude. Réaliser cette démarche n’est pas complexe.

Vous devez uniquement consommer beaucoup plus de féculents. C’est quelques choses que vous pourriez trouver facilement dans les céréales comme le pain complet, le riz et les pâtes complètes.

Vous devez aussi prendre des légumineuses comme le pois chiche, les grains de soja et les lentilles.

Pendant la phase de préparation, vous devez également inclure dans vos plats, des aliments riches en protéines.

Grâce à ces protéines, vos muscles pourront mieux se préparer aux efforts que vous allez leur faire subir.

Ce qu’il faut manger à la veille de course

Avant le grand jour, pour un coureur, c’est une bonne chose de manger des pâtes. C’est surtout le cas si vous allez effectuer une épreuve d’endurance.

En dehors de la pâte, vous pouvez aussi prendre une bonne portion de riz. Ainsi, vous pourriez apporter une dose de sucres lents à votre organisme.

Le jour J, le matin, vous devez manger du glucide et du féculent.

Par contre, il faut éviter de manger trop de produits laitiers. Il faut surtout éviter de prendre du lait de vache. Vous pouvez par contre consommer du  lait de coco ou du lait d’amandes.

Que manger avant de parcourir 5 à 10 km ?

Pour une telle distance de course, il n’est pas nécessaire de faire un grand effort de préparation alimentaire. Pour le jour J, vous n’avez pas besoin de changer.

Assurez-vous juste de prévoir au moins deux heures entre le petit-déjeuner et l’heure du début de la course. Pour cela, vous pouvez par exemple prendre une tartine à la confiture, un verre de jus de fruit ou du café.

 

Crédit Photo : health.com & youtube.com

J’aime le sport, c’est devenu mon hobby, ma passion, ma vie en quelque sorte. Je suis heureux tous les jours de pouvoir en faire profiter mes élèves durant mes séances de coaching et sur ce blog 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *