Je vous propose d’en apprendre davantage sur la combinaison running et perte de poids. C’est une méthode intéressante mais parfois insuffisante car l’alimentation doit être également revue.

L’essentiel sur la pratique de running

Comme tout sport, le running ou course à pied optimise la dépense d’énergie. A titre d’exemple, on court pendant 1 h à la vitesse de 8 km /h pour perdre 500 kcal, pour un individu de 60 kg.

A 90 kg, on peut perdre 720 kcal. Avec une vitesse plus rapide, on peut espérer perdre plus de 200 Kcal.

Le running permet de disposer d’une bonne forme physique. Une course idéale pour une personne active est de 2 heures par jour.

 Pour plus de précision, lisez cet article.

La durée de course idéale

Pour mettre toutes les chances pour perdre du poids avec la pratique du running, il convient d’agir avec régularité. Ensuite, on effectue un effort gradué et on termine par une séance d’étirement.

Pour la régularité, on effectue une course 2 à 3 fois par semaine. Pour la graduation de l’effort, il faut courir dans un délai imparti.

Quand on ressent les premiers signes de fatigue, on ralentit et on se met à marcher. Quand le corps est habitué à l’effort, on rallonge la durée et la distance.

Pour prévenir les crampes et les courbatures, on fait quelques étirements avant et après la course.

Une alimentation adaptée au running

Perdre du poids en courant ne s’avère pas suffisant. Il faut aussi revoir et corriger son mode d’alimentation.

Ainsi, manger sain et équilibré permet d’éliminer efficacement les graisses stockées dans l’organisme. Cela passe par la consommation de fruits et de légumes en quantité suffisante.

Il faut aussi veiller à boire beaucoup. De plus, les grignotages peuvent être réduits via des repas réguliers.

Il faut également apporter plus d’énergie à son corps avec les boissons énergétiques ainsi que des compléments alimentaires brûle-graisse.

La surveillance du poids

Pour booster sa volonté, il est conseillé de se fixer des objectifs raisonnables et accessibles. Avant le programme, on passe par la pesée.

Par ailleurs, le calcul de l’IMC ou indice de masse corporelle est aussi envisageable. Il suffit de diviser le poids exprimé en kilogramme par la taille au carré.

Pour référence, une IMC incluse entre 18,5 et 25 indique un poids normal. Par contre, si l’IMC dépasse les 25 kg, on parle de surpoids ou de surcharge pondérale.

Ainsi, la combinaison de la pratique de la course à pied avec un régime alimentaire approprié permet de mincir sur le long terme et d’éviter le fameux effet yo yo. Le running est un moyen efficace pour garder son poids de forme.

Complétez votre lecture en consultant ceci.

Crédit Photo : apkpure.com & jiwok.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *