Pour être certain de gagner une course, effectuer un bon entrainement s’impose, mais ce n’est pas la seule règle à suivre. Pour ce jour, je vous propose quelques techniques en plus qui vous permettront de gagner une petite course et un marathon.

Les bons accessoires

Pour remporter une course, il faut porter les bons accessoires. Pour les chaussures, éviter les nouvelles baskets. Elles pourront vous réserver de mauvaises surprises.

Les chaussures de course à choisir sont celles que vous avez l’habitude de porter durant vos séances d’entraînement. Si vous devez porter une nouvelle paire, d’abord, pensez à les porter trois ou quatre fois avant de le porter sur la piste de course pour une compétition.

Il en est de même pour les vêtements. Évitez les nouveaux habits. Portez des vêtements qui vous mettent à l’aise et qui permettront à votre corps de bien respirer.

Choisissez un rythme de course

Pour réussir et pour gagner une course, dès vos séances d’entraînement, choisissez votre propre rythme. C’est ce rythme-là que vous devez garder durant une compétition. Si votre niveau n’est pas encore au top, n’hésitez pas à le travailler. C’est d’ailleurs à cela que sert un entraînement. Entraînez-vous jusqu’à trouver le bon rythme.

Une fois ce rythme trouvé, faites en sorte de trouver des techniques ou des astuces qui vous permettront de réussir à courir tout en ayant une bonne respiration. Pour les entraînements, vous devez courir à raison de deux ou trois fois par semaine.

Pour commencer, vous pouvez courir pendant 20 minutes. Par la suite, il faut augmenter ce temps de 5 minutes par semaine. Toutefois, vous ne devez pas dépasser les 1 h 30.

Le jour de la course

Le jour J, évitez de changer votre rythme même si vos adversaires courent plus que vous. Faites en sorte de toujours rester dans la course tout en évitant d’épuiser la totalité de votre énergie juste pour rattraper votre adversaire.

Si votre concurrent choisit un rythme à votre portée, pour être certain de remporter la course, ne le perdez pas de vue. Mettez-vous juste derrière lui. Une fois que vous êtes prêt, vous pouvez le dépasser et faire en sorte de rester devant lui jusqu’à la fin de la course.

Ce qu’il faut éviter

Avant une course importante, il ne faut pas négliger l’échauffement. Ne soyez pas pressé de passer ce stade. Avant la course, éviter de trop boire et éviter les plats gras. Pour le petit-déjeuner, un verre de jus de fruit et une tartine feront l’affaire.

 

Crédit Photo :/lacliniqueducoureur.com & /www.ouest-france.fr

J’aime le sport, c’est devenu mon hobby, ma passion, ma vie en quelque sorte. Je suis heureux tous les jours de pouvoir en faire profiter mes élèves durant mes séances de coaching et sur ce blog 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *