Je vais traiter d’une méthode de musculation qui connaît un grand succès en musculation. Il s’agit du développé militaire, également connu sous l’appellation military Press ou Overhead Press.

La force et la puissance avec le développé militaire

Dans les faits, le développé militaire est un mouvement qui consiste à soulever une barre avec poids avec ses bras et à la portée à partir des épaules vers le dessus de la tête.

Cet exercice qui allie à la fois la force et la puissance est réputé pour son efficacité. Pour les débutants, on commence par la variante.

On pratique l’exercice assis pour éviter les blessures. On peut citer aussi le développé militaire à la barre guidée et la version avec des haltères.

Pour en savoir plus, consultez ce sujet.

La position initiale de l’exercice

On commence par le chargement de la barre avec les poids correspondants. Ensuite, on saisit la barre en pronation avec les paumes vers l’avant.

Après un léger écartement supérieur à la largeur des épaules, on écarte les jambes de la largeur des épaules. Ensuite, on fléchit doucement les genoux.

Puis, on gaine les abdominaux, tout en contractant les fessiers en veillant à garder le dos bien droit. On met les épaules en arrière, on plie les coudes afin d’accueillir la barre sur la clavicule, au-dessus des pectoraux.

La position initiale se fait en regardant droit devant soi.

L’activation du développé militaire

On choisit une position verticale et rectiligne. Ensuite, on monte la barre au-dessus de la tête avec les bras tendus ou verrouillés.

Au moment où on lève la barre, on recule la tête quand la barre passe devant le visage. En parallèle, on s’aide en basculant le buste en arrière sans cambrer le bas du dos.

Puis on redescend la barre jusqu’à l’effleurement de la clavicule. En descendant, on tente de garder les coudes doucement en avant de la barre.

On répète le mouvement plusieurs fois.

Le mode de comportement à adopter

Durant la descente et avant la montée de la barre, on inspire. Lors de la remontée, on expire avec force.

Pour une meilleure réalisation, on fait appel à une cage à squats. Cette méthode autorise une saisie pratique et un repos facile de la barre.

Il suffit de poser la barre au niveau des pectoraux sur les supports de la cage. On se met sous la cage pour reposer l’appareil sur la clavicule.

Enfin, on soulève la barre en la maintenant sur la clavicule et on sort de la cage à squats. Si on exerce le développé militaire debout, dans une salle ou en extérieur, on peut jeter la barre vers l’avant au sol.

Retrouvez les astuces de cet exercice en cliquant sur ce lien.

Crédit Photo : fitnessheroes.fr & youtube.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *