Je pense que c’est un dilemme récurent pour les sportifs. Pour ne pas tomber dans l’excès des boissons énergisantes, il est préférable de privilégier le naturel. Mais le problème demeure le même, doit on plutôt boire du café et du thé ?

Les  origines séculaires du thé et du café

Pour le thé, son origine remonte vers l’an 2737 avant J.C. Sa découverte revient à l’empereur de Chine.

Depuis des siècles, les sages chinois et japonais font appel au thé pour la méditation, la veille et la concentration au cours des recherches. Quant au café, il provient des hauts plateaux de l’Ethiopie.

Ce breuvage tonifiant permet davantage de veille propice à la prière pour les religieux. Le café parvient en Europe au 17ème siècle grâce aux marchands originaires de Venise.

C’est également au 17ème siècle que les néerlandais popularisent le thé en Europe. Pour plus d’infos sur le sujet, rendez-vous ici.

Les bienfaits du thé sur le métabolisme

Le café comme le thé doivent être bus sans sucre, ni crème, afin de révéler toutes leurs vertus thérapeutiques sur la santé. Doté de propriétés anti-oxydantes, le thé associe la prévention du cancer, améliore la vigilance et sert à lutter contre l’obésité.

Grâce à des propriétés brûle-graisse, le thé réduit les risques de maladies cardio-vasculaires, la pression artérielle. Cette boisson est aussi un anti vieillissement et un anti-inflammatoire.

Il permet une meilleure hydratation des cellules, une bonne protection des articulations et des neurones.

Les vertus liées au café sur la santé

Bu pur et sans sucre ni autre apport pour masquer son goût, le café déploie de nombreux atouts santé. Avec une teneur élevée en caféine, cette boisson amoindrit les effets de la démence, les risques de diabète.

Il contribue aussi à la prévention de la maladie d’Alzheimer. Par ailleurs, il aide à soulager la gueule de bois.

En outre, il amoindrit les effets négatifs du cancer colorectal, de maladie cardiaque. Protecteur du foie, le café prévient contre les risques de calculs biliaires.

Le breuvage stimule la mémorisation. Il est aussi antioxydant et anti-inflammatoire et sert de protecteur pour les méfaits du diabète de type 2.

Le café ou le thé pour les sportifs

En réalité, la comparaison est inutile. Cela dépend du goût de chacun.

Face aux efforts sportifs intenses, le thé est l’antivieillissement idéal. Quant au café, il améliore les performances sportives et permet de lutter contre la graisse, à l’instar du chocolat.

Par rapport au café, le thé apporte moins de nervosité et il autorise le côté brûle-graisse des lipides présents sous forme de triglycérides. Comme pour tout produit énergisant, la quantité à boire au quotidien doit être modérée.

Retrouvez leurs bienfaits en lisant ce sujet.

Crédit Photo : canalblog.com & parismatch.be

J’aime le sport, c’est devenu mon hobby, ma passion, ma vie en quelque sorte. Je suis heureux tous les jours de pouvoir en faire profiter mes élèves durant mes séances de coaching et sur ce blog 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *