Je vais parler de l’Afrovibe qui figure parmi les disciplines fitness majeurs en 2019. L’Afrovibe est axé sur un mélange entre la danse Afro, le squat et le renforcement musculaire.

L’historique de l’Afrovibe

L’Afrovibe est un concept généré par Doris Martel et Maryam Kaba, respectivement masseuse de NBA Los Angeles Clippers et coach sportive. Elles ont su mettre en avant une discipline de type fitness avec chorégraphie. 

Tout en s’amusant, en sautillant et en applaudissant, on raffermit et on remodèle sa silhouette sans vraiment forcer. A la base, les deux créatrices de l’Afrovibe ont pratiqué la gymnastique rythmique et leur rencontre date de leur adolescence.

Pour en connaître davantage, lisez à ce sujet.

Une expérience à partager

Avec l’Afrovibe, on dispose du renforcement des bras, de la taille ainsi que des fesses. En fait, la séance mixe à la fois le cardio-training, la danse africaine, la danse du Moyen-Orient et la danse caribéenne.

Cette discipline est soutenue et animée par une musique variée. On peut entendre tout en s’entraînant sur les musiques du monde.

On écoute la musique traditionnelle, l’afro-jazz, la samba, le reggaeton, entre autres.

Un aperçu d’une séance d’Afrovibe

Au cours d’une séance, on débute par un échauffement. Après 5 minutes, on ressent les petits étirements au niveau des cuisses et des fessiers via le squat.

Par la suite, le chorégraphe initie les apprenants aux divers pas qui vont constituer l’ensemble de la chorégraphie. On commence par l’acquisition des mouvements concernant les pieds et les jambes.

Ensuite, on continue avec les mouvements des bras. Puis, on termine avec la coordination de tous les membres du corps.

La suite de la séance d’Afrovibe

Par la suite, on regroupe tous les pas récemment appris et on exécute la chorégraphie. On répète la chorégraphie.

Il s’agit d’exercices à la fois ludiques et intenses. De plus, les apprenants sont répartis en deux groupes et la réalisation des exercices se fait en face à face.

L’essentiel des groupes de muscles sont mobilisés, à travers les abdos, les muscles de la poitrine, les hanches et le dos.

La fin de la séance d’Afrovibe

Hormis le renforcement des bras et des épaules, le chorégraphe soumet les apprenants à des mouvements de stretching, à la fin de chaque séance. Enfin, des exercices de renforcement musculaire sont soumis sans aucune charge ni poids sur le corps.

Une séance d’Afrovibe dure 1 heure et demie. Pour découvrir les essentiels de l’Afrovibe, rendez-vous ici.

Crédit Photo : be.com & triphysical.com

J’aime le sport, c’est devenu mon hobby, ma passion, ma vie en quelque sorte. Je suis heureux tous les jours de pouvoir en faire profiter mes élèves durant mes séances de coaching et sur ce blog 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *