Pendant le confinement, adopter un régime sain et équilibré est nécessaire. Je vous propose les conseils d’un nutri-thérapeute à travers J.P. Curtay.

L’importance d’une alimentation saine

Comme le corps doit lutter pour vaincre le Covid-19, il est indiqué de fabriquer des anticorps et des globules blancs. Ainsi, les sucres rapides ne doivent pas être pris en surnombre.

En effet, le glucose se lie aux protéines et empêche le travail de l’immunité. Par contre, les glucides complexes sont à privilégier.

Cela porte sur les légumineuses, les céréales complètes et semi-complètes. Au niveau des graisses, il faut mettre l’accent sur les Omega 3 sans cuisson.

Cela concerne l’huile de colza. Par ailleurs, le magnésium est nécessaire.

Les compléments alimentaires recommandés

Afin de renforcer le nombre d’anticorps, il convient de consommer du zinc. Ce minéral est présent dans les végétaux.

Néanmoins, son absorption est complexe et 40 % de la population est déficitaire en zinc surtout les personnes âgées. Des compléments sont nécessaires dans ce cas.

C’est aussi le souci avec la vitamine D. Pour un meilleur fonctionnement, les globules blancs requièrent un « allumeur » en quelque sorte.

Il s’agit du glutathion. Malheureusement, la prise de paracétamol baisse  le taux de glutathion.

C’est la raison pour laquelle il faut remonter ce taux avec la NAC, utilisé contre la toux comme l’Exomuc, ainsi que de la vitamine C.

Les aliments anti-inflammatoires préconisés

Les aliments de ce type sont utiles pour proscrire les complications, dans le cadre d’une infection. La surconsommation de viande est à éviter, car il s’agit d’un aliment inflammatoire.

Bien entendu, ce n’est pas le cas pour la femme enceinte ou l’individu carencé en fer. Il faut choisir en priorité le poisson comme le hareng, le maquereau, la sardine ou encore l’anchois.

En ce qui concerne les végétaux anti-inflammatoires, il faut miser sur les épices, le curcuma, l’ail, l’oignon. Il faut ajouter la pomme bio, le thé vert, un peu de vin rouge ainsi que le chocolat noir.

Les aliments à concilier avec les exercices physiques

Il faut conjuguer les exercices physiques avec les protéines végétales comme le tofu fermenté. La consommation de quinoa ou de sarrasin est conseillée.

Les fruits avec un zeste de chocolat noir sont un délice. Le soir, un dîner léger peut contenir des flocons de sarrasin au lait végétal.

Il est possible de faire de la purée d’oléagineux comme l’amande, la noix de cajou. Les fruits peuvent être agrémentés avec de la cannelle, de la poudre de curcuma et du gingembre bio.

Le verre de vin rouge est à boire plutôt le soir. Enfin, les compléments alimentaires sont à prendre avec un mix de jus de betterave, de myrtille et de grenade.

Dans tous les cas, le dîner doit être léger et végétarien. De plus, il vaut mieux dîner assez tôt pour bien digérer.

Crédit Photo : cerin.org & centremultisports.org

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *