Pour gagner en puissance et en endurance, une plante médicinale connait un vrai succès auprès des sportifs. Je vous livre plus de détails sur cette plante de la médecine traditionnelle qui a fait ses preuves.

La lutte efficace contre la fatigue

Réputée pour réduire la fatigue, la maca est une plante issue du Pérou. Elle évolue en altitude et se plait dans des conditions climatiques extrêmes.

Les sportifs ont recours à la maca afin de lutter contre la fatigue de l’effort physique et mental. La maca améliore l’énergie, l’endurance tout en amoindrissant le stress.

Les sportifs qui pratiquent de la musculation et de l’haltérophilie font souvent appel à la plante.

Les apports nutritionnels de la maca

Pourvu de glucides complexes, la maca est similaire aux céréales complètes. Hormis l’apport en glucides, l’apport en protéines n’est pas négligeable.

En effet, elle procure plusieurs acides aminés utiles et impossibles à synthétiser par l’organisme. Il faut ajouter l’augmentation de la récupération musculaire après un effort physique.

Riche en minéraux, la maca est gorgée de calcium et de potassium. Ces derniers sont utiles pour l’influx nerveux et la contraction des muscles.

Il ne faut pas oublier l’iode, régulateur du métabolisme énergétique de l’organisme. Quant au zinc, il favorise la régulation de l’insuline et l’usage des sucres à titre d’énergie.

Les propriétés adaptogènes

La maca augmente l’adaptabilité du corps au stress lié à l’environnement. L’organisme peut équilibrer facilement les paramètres biologiques.

Côté énergétique, la maca sert à réguler la glycémie afin d’éviter les coups de pompe. La régulation du niveau d’adrénaline dans l’organisme garantit une énergie accrue.

Plus d’endurance et de récupération

L’endurance est essentielle pour le sportif. La maca amoindrit le stress oxydatif de l’activité physique. Ainsi, l’acide lactique baisse et le métabolisme gagne en endurance.

Les déchets du métabolisme sont produits en petite quantité et la récupération est au rendez-vous plus rapidement. En outre, le glutathion est une protéine présente dans le foie pour empêcher l’oxydation.

La maca booste son action bénéfique.

La consommation de la maca

La cure de maca conseillée est de trois mois. Il est permis d’y recourir lors des changements de saison comme le printemps ou l’automne.

La posologie recommandée pour ce tubercule en extrait concentré est entre 500 à 2 000 mg par jour. Pour de la maca en poudre, 1 à 3 g de poudre suffisent.

Il convient de débuter avec des petites doses. Ensuite, il faut augmenter la consommation jusqu’à l’obtention de l’énergie souhaitée.

Retrouvez d’autres sujets ici. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.