Comme tous les lieux qui accueillent plusieurs personnes, les salles de sport ont subi de plein fouet la crise économique résultant des mesures de confinement décrétées par le gouvernement pour endiguer la propagation du Covid-19.

Avec le déconfinement progressif amorcée depuis le 2 juin 2020, les salles de sport ont pu reprendre leurs activités et recevoir, de nouveau, leurs abonnés, sous plusieurs conditions sanitaires et hygiéniques qui ne sont pas sans conséquences sur l’organisation et les finances des gérants.

Le développement du Covid-19 dans les salles de sport

Les salles de sport sont des lieux fermés qui regroupent généralement un grand nombre de personnes. Ces endroits constituent, de ce fait, d’importantes zones de propagation rapide et massive du Covid-19.

Ainsi, les salles de sport ont été concernées de près par les mesures de confinement mises en application à la date du 17 mars 2020 en France.

Même si plusieurs études ont démontré que le virus SARS-CoV-2, responsable de la maladie du Covid-19, ne se transmet pas par la transpiration, le risque de contamination est très élevé dans les salles de sport.

La salive constitue le principal vecteur de propagation du coronavirus. Pendant la pratique d’activités physiques intenses, la respiration intensive provoque des postillons, voire des projections de gouttes de salive à une distance importante.

Cela accroit les risques de transmission du virus entre les personnes qui se trouvent dans une salle de sport close. D’autant plus qu’il est impossible de faire du sport en portant un masque.

Les gérants des salles de sport n’avaient donc de choix que d’arrêter complètement leurs activités pendant le confinement.

Les précautions et mesures prises pour endiguer l’épidémie dans les salles de sport

Le déconfinement progressif annoncé par le Premier Ministre, Edouard Philippe, le 28 mai 2020, pour, a ravi les propriétaires de salles de sports. Les lieux de pratique sportive situés dans les zones classées vertes ont pu de nouveau ouvrir leurs portes aux clients dès le 2 juin 2020.

Les salles de sport établies dans la région Île-de-France ont pu redémarrer leurs activités le 15 juin 2020, sous plusieurs conditions.

Les gérants sont notamment tenus:

  • De réaménager les salles de manière à respecter la distanciation d’au moins 1 m entre chaque client,
  • D’appliquer des mesures d’assainissement et de désinfection en profondeur régulières des appareils, des différentes salles et des vestiaires, au moins 2 fois par jour,
  • De mettre en place un protocole d’hygiène précis : désinfection des mains pour chaque personne qui franchit l’entrée de la salle de sport, installation de flacons de gel hydroalcoolique à proximité de chaque appareil, … .

Même si elle impliquent des dépenses supplémentaires pour les gérants des salles de sport, ces mesures spécifiques doivent être adoptées en permanence, en attendant de trouver le vaccin et/ou le remède contre le Covid-19.

L’avancement des recherches

Les recherches en vue du développement d’un remède ou d’un vaccin contre le Covid-19 se multiplient et avancent à grand pas. Pour l’heure, le vaccin contre le Covid-19 n’a pas encore été découvert.

Toutefois, plusieurs études mettent les spécialistes sur la voie d’une immunité croisée et d’une immunité collective par infection naturelle ou par vaccination. Vous trouverez les détails de ces informations sur cet article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *