Si vous pratiquez la course à pied, il vous est impossible d’échapper à certaines blessures. Par contre, vous pouvez y remédier rapidement en mettant en application ces quelques conseils que je vais vous fournir.

Utilisation de la glace

Depuis l’époque d’Hippocrate c’est-à-dire entre 460 et 377 av. J.-C, la glace a servi pour traiter les blessures qui arrivent à la suite de la pratique de la course à pied. La glace est donc l’une des solutions qui peuvent vous aider à soulager la douleur.

Elle permet aussi de faire diminuer l’inflammation. À titre indicatif, notez qu’il faut appliquer la glace après une course et non précédant une compétition ou un entrainement.

Pour l’application de la glace, il vous suffit de la placer sur une serviette humide avant de l’appliquer au niveau de la peau.

Emploi du rouleau automassant

Pour tous les sportifs, y compris pour ceux qui pratiquent la course à pied, l’automassage par rouleau de massage est une technique à la fois tonifiante et apaisante.

Pour soulager la douleur, pour remédier à la courbature, pour atténuer une blessure des muscles résultant de la course à pied, il est possible de se servir d’un rouleau de mousse dure comme le foam roller.

En utilisant un tel équipement, le sportif enregistre un gain de bien-être et de détente après avoir réalisé un entrainement.  Si vous avez donc les muscles hypertendus, pour les détendre, vous pouvez miser sur un tel équipement.

Il peut servir pour réaliser un massage en profondeur des muscles de cuisses ou encore du ventre…

Miser sur le repos relatif

Si vous pratiquez la course à pied, sachez que pour soulager certaines douleurs et pour se remettre de certaines blessures, il faut tout simplement se reposer.

Les professionnels parlent surtout de « repos relatif ». Cela signifie que vous devez vous reposer, toutefois, il faut éviter de ne rien faire.

Vous pouvez bouger, faire des mouvements, mais vous devez par contre éviter de faire du sport qui risquent d’augmenter le niveau de votre blessure. Lorsque vous êtes en mode repos relatif, au lieu de courir, vous pouvez vous mettre à la nage.

Effectuer un bon échauffement pour éviter les blessures

Pour éviter la blessure à la course, miser sur un bon échauffement s’impose. Ceci est obligatoire. Sachez que ce rituel du coureur dépendra de la température extérieure.

La durée de l’échauffement augmente lorsqu’il fait froid à l’extérieur. Elle baisse lorsque le soleil et la chaleur est au rendez-vous.

 

Crédit Photo : articlesdunet.com & ouest-france.fr

J’aime le sport, c’est devenu mon hobby, ma passion, ma vie en quelque sorte. Je suis heureux tous les jours de pouvoir en faire profiter mes élèves durant mes séances de coaching et sur ce blog 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *